Psychothérapie par le jeu

UNE APPROCHE DISTINCTE, RECONNUE ET ADAPTÉE À L’ENFANT

 

Mélanie est l’une des rares psychologues dans la région offrant cette approche thérapeutique et détenant une telle expertise qui a fait ses preuves depuis longtemps auprès des enfants et dont l’efficacité a été démontrée à maintes reprises.

La nécessité d’adapter l’intervention

La psychothérapie avec les enfants peut facilement devenir un véritable défi à tout psychologue qui ne saurait adapter son approche en fonction de cette clientèle. Divers obstacles peuvent effectivement surgir très tôt dans le processus thérapeutique en raison des caractéristiques propres aux enfants. Nous n’avons qu’à penser à l’âge qui limite les capacités d’introspection et d’expression de l’enfant, en plus d’accroître les risques que celui-ci se sente intimidé seul devant un thérapeute, sans ses parents. Ainsi, il n’est pas rare de voir des enfants arriver en thérapie en étant incapables de décrire leurs symptômes et les émotions qu’ils ressentent, et impuissants à mettre des mots sur leur souffrance. Même leurs parents, qui les connaissent pourtant bien, ne parviennent souvent pas à identifier l’origine des difficultés de leur enfant. Avec l’approche de psychothérapie par le jeu que propose Mélanie, ces obstacles sont levés.

Qu’est-ce que la psychothérapie par le jeu ?

Il est bien connu, la modalité d’expression privilégiée par les enfants quel que soit l’âge demeure d’abord et avant tout le jeu ! Par le jeu spontané, l’enfant exprime ses états d’âme, ses désirs les plus secrets, ses émotions, ses craintes et tout ce qui l’habite. À l’intérieur de ses séances, la psychologue utilise donc le jeu ou toutes autres productions ludiques (ex. : dessin, mise en scène, pâte à modeler, histoire, etc.) pour amener l’enfant à lever le voile sur ce qui s’agite en lui, sans censure ni gêne. Par sa présence bienveillante et son attitude de neutralité, Mélanie laisse ainsi place à l’expression de l’enfant afin de faire surgir, au travers de ses productions, la dynamique qui est à l’origine de ses symptômes.

Demeurer neutre ne signifie toutefois pas être spectateur des productions ludiques de l’enfant et se contenter de le regarder jouer pendant les séances. Bien au contraire, Mélanie est au cœur de l’intervention à chaque rencontre qu’elle tient avec l’enfant, car elle est littéralement un « accoucheur » de sens pour ce dernier. Elle analyse habilement ses productions et saisit diverses occasions d’interpréter le message derrière le matériel ludique pour permettre à l’enfant de prendre conscience de ce qu’il cherche à nous dire par les symptômes et conduites dysfonctionnelles qu’il manifeste. En partageant ainsi ses interprétations à l’enfant et en les validant auprès de lui, elle l’amène à mettre en mots ce qu’il ressent et vit intérieurement de manière latente, et pour lequel il n’a jusqu’alors jamais pris conscience, a refusé de reconnaître, ou encore a tenté de cacher à lui-même ou à ses proches.

Des recommandations adaptées

Les productions et histoires produites par l’enfant sont loin d’être banales. Elles nous renseignent dès les premières rencontres du processus thérapeutique sur le mode de fonctionnement affectif de l’enfant et la dynamique profonde qui constitue la cause du problème pour lequel les parents consultent. L’identification du stade de développement psychoaffectif de l’enfant s’avère non seulement cruciale pour établir si un enfant a besoin d’une psychothérapie ou non, mais également et surtout pour émettre des recommandations justes et adaptées à la situation de l’enfant.

La signification à donner aux symptômes présentés par l’enfant (ex. : anxiété, opposition, colère, etc.) diffèrera grandement selon le stade de développement atteint par ce dernier. Dans la perspective de la psychothérapie par le jeu, les symptômes sont interprétés comme autant d’appels à l’aide, de marques de protestations et de revendications affectives que l’enfant envoie en regard d’une situation devenue trop lourde à gérer pour lui. Ses conduites dysfonctionnelles sont ainsi porteuses d’un message que se doivent d’écouter les adultes qui entourent l’enfant. En s’empressant de faire disparaître les symptômes par des interventions visant à les contrôler sans égard au sens qu’ils portent, le risque est grand que ce même message revienne avec force et insistance ultérieurement, ou encore sous une nouvelle forme s’il n’est pas entendu et reçu adéquatement.

En ayant constamment en tête cette préoccupation, Mélanie tient compte dans ses interventions du sens profond à donner à la détresse de l’enfant et met donc l’emphase sur l’élimination de la source même du symptôme, plutôt que seulement sa manifestation. Elle adapte ainsi ses recommandations en fonction du mode de fonctionnement psychoaffectif de l’enfant et ajuste celles-ci au fur et à mesure de l’entrée dans un stade plus évolué. De par ses interventions judicieuses et adaptées, Mélanie permet ultimement à l’enfant de relancer son élan maturatif jusque-là en panne ou mis en difficulté par diverses conditions survenues dans sa vie. Elle lui assure ainsi un changement durable et le maintien de l’équilibre atteint en thérapie.


Contact

  • E-mail 
  • Téléphone 
    438-288-4448
  • Adresse 
    Centre Prénatal et Jeunes Familles
    486 rue Chicoine
    Vaudreuil-Dorion
    J7V 7E4